Poussant comme des herbes insignifiantes sur les côtes d’Haïti, particulierement dans le Sud du pays, cette plante herbacée aux feuilles longilignes, étroite et luisante représente un véritable trésor par propriétés exceptionnelles.

Caracteristique du vetiver

Issu de la famille des graminées, le vétiver a pour nom botanique Vetiveria zizanoîde. Ce n’est qu’au début du XIX siècle que le mot vétiver fait son apparition dans la langue française.

Provenant du genre des chrysopognons, et aussi appelé chrysopognon zizanioides, elle est la plus connue de toute une douzaine d’espèces existant et poussant dans les zones tropicales. Elle se présente sous forme d’une grande touffe d’herbe verte de 1.5 à 2 cm de haut dont les racines emmêlées et abondantes se développent verticalement en atteignant jusqu’à 3 mètres de profondeurs. Ce sont ces racines contenant une résine semblable à celle de la myrrhe, qui, une fois distillée et transformée en huile essentielle, fait le bonheur des parfumeurs, des cosmétologues et des pharmaciens.  

Origine du vetiver

Plante vivace, originaire du Sud de l’Inde, le vétiver a été introduit dans plusieurs pays tropicaux, dont l’Ile de la Réunion et Haïti où il est grandement cultivé. Bien qu’on le retrouve aussi au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, dans certaines régions d’Asie, au Guatemala, à Madagascar, les principaux producteurs restent l’Indonésie et Haïti.

Appelé « Khus khus ou khus oil” dans certaines région de l’Inde, le vétiver tire son nom du terme indien «  Tamoul vetiverru ». Depuis l’Antiquité, les indiens l’ont adoptés pour ses vertus aromatiques et médicinales.

Dans l’Ile de la Reunion, c’est entre 1900 et 1930 , que le vétiver fut grandement cultivé et utilisé en parfumerie. Il est connu sous le nom de Vetiver de Bourbon, comme lun des meilleurs. Mais avec le temps sa production a diminuer par manque de main et à cause de la sécheresse.

En Haiti, c’est en 1940 que le traitement du vetiver a été établit par un francais nomme Lucien Ganot. (source frager s.a) Aujourd’hui, le pays est le premier exportateur mondial de l’huile essentielle de vetiver.

Les usages du vetiver

L’utilisation du vetiver s’avère multiple et tres utile à l’homme.

Lisez aussi : usages et bienfaits des huiles essentielles

Utilisation Industrielle du vetiver (Huile essentielle)

    Le vetiver en parfumerie

En parfumerie on utilise trois types de vétiver : le vétiver bourbon (réputé comme qualité supérieure), le vétiver d’Haïti, et le vétiver de Java.

C’est des racines que l’on extrait l’huile essentielle de vétiver. Elles doivent être nettoyées, séchées puis distillées à la vapeur d’eau sous pression. On obtient alors une essence résineuse très épaisse de couleur ambre brun qui appartient à la famille olfactive des boisées. Son odeur, fine et complexe est dépeinte comme boisée, fumée, profonde  et principalement utilise en parfumerie.

  Le vetiver en aromathérapie

Les molécules aromatiques tirées de l’huile essentielle de vétiver sont le vétivénenes et vétivones. Grace à ces propriétés aromatiques extraordinaires, elle stimule les défenses immunitaires et favorise la tonicité circulatoire artérielle, veineuse, endocrinienne et lymphatique. Elle a aussi un effet tranquillisant et favorise la relaxation aidant ainsi à combattre le stress et l’insomnie.  

   Le vetiver en Cosmétologie

Très prisé dans l’industrie de la cosmétologie, il est utilisé dans de nombreuses lotions pour le corps car il est très bon pour la peau.

Utilisation du vetiver en agriculture

Préservation  de sol et prévention de l’érosion

Grace à ces racines profondes et fortes, le vétiver représente un atout majeur pour la conservation du sol, de l’humidité et aussi la lutte contre l’érosion. Poussant de manière très serrées, elles ralentissent la vitesse de l’eau, favorise l’infiltration et garde l’humidité. Grace à cause de sa morphologie, elle est en mesure de résister à des sécheresses extrêmes et stabilise le sol et protège aussi les champs contre les insectes.

Utilisation du vetiver en artisanat traditionnel

 Les tiges de vétiver sont très utilisées en artisanat traditionnel pour la confection de nattes et d’ouvrages de vanneries. Parfois, elles servent aussi à la fabrication du papier.

Autres usages

Une fois séchées,  les tiges de vétiver fournissent de la paille et du chaume. La première sert  à nourrir le bétail et la deuxième  pour couvrir les maisons parfois appelé paillote créole.  Les racines de vétiver servent également d’engrais et de combustible. 

Le vétiver est une plante du futur dans le monde agricole. Son utilisation à divers domaines en fait la matière première indispensable par son essence et sa rareté fait de lui un produit précieux dont la valeur marchande n’a rien à envier aux autres ressources naturelles importantes pour l’existence de notre vie humaine.

C’est une agriculture à encourager qui mérite de l’encadrement de la part des responsables et des instances étatiques et de la part du secteur privé du monde entier.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Subscribe Now

Subscribe now for event notification and blog updates with NIDO